41400564

Oui, oui, c'est moi la maman en colère! Rares sont mes coups de gueule, mais aujourd'hui, j'ai besoin de lâcher le morceau, alors, permettez moi d'user de ces pages pour me soulager...

Hier, mon mari est allé chercher notre fiston à la crèche, et y a vu une scène assez violente:

Evan, tranquille, faisait de la voiture. Un autre garçon, plus grand (accueilli en périscolaire), monte aussi sur une voiture, et s'amuse à heurter de plein fouet mon fiston, à plusieurs reprises, violemment. Mon Doudou, tout secoué, l'implore d'arrêter avec des "Arrêtes! Arrêtes!", il a peur. Le garçon lui lance en hurlant un "Ta gueule" brutal, mon Doudou se met à pleurer et une dame vient enfin enlever le p'tit con pour le mettre au piquet.

Une chance que je n'ai pas été là, je n'aurai pu faire preuve de retenue comme Mister Nathaliange a su le faire (qui a tout de même difficilement gardé son calme devant une telle agressivité). Je l'aurai chopé le p'tit con et croyez moi qu'il aurait su comment je m'appelle, (mais non, je ne l'aurai pas tapé, soyez rassurées), j'aurai demandé à voir les parents de ce petit Mustafa pour leur dire ce que je pense de leur éducation.

Alors, oui, c'est vrai, il y'a des crépages de chignon à la crèche, et c'est normal, les enfants se disputent tel ou tel jouet, veulent être assis à tel endroit... Evan a déjà fait l'objet de morsures, de bousculades, (il est chouette mon loulou, c'est jamais lui qui attaque!) mais là, c'était de la méchanceté et de la violence gratuite, chose que je ne tolère en aucun cas, et ce, quelque soit l'âge; que va devenir ce gamin plus tard?

Je fais tout pour qu'Evan est une bonne éducation, qu'il est la notion de calme, du partage et du respect d'autrui, c'est un "Peace and love" des  temps moderne. Je refuse que d'autre gamins, parce que leurs parents ne leur apportent aucune éducation, montrent cette image néfaste de l'être humain à mon petit homme.

Bon, vous pouvez penser que j'en fait trop, mais pour moi, attaquer sans raison est intolérable, et pensez bien que si j'avais été directrice de la crèche, j'aurai refusé une journée de crèche à l'enfant, histoire de laisser passer le message aux parents! je suis contre la violece gratuite, et encore plus quand on touche à la chair de ma chair!!!

j'éspère tout de même que les dames de la crèche auront eu le bon sens de parler un peu aux parents du petits...

Bon, voilà, maitenant que mon sac est vidé, je me sens mieux là... je me rattraperai demain en publiant une créa!